Voici ceux de la période 4 (quand on est instit, on partage l'année en périodes...).

F. (encore lui -c'est mon plus grand pourvoyeur de mots rigolos, cette année...) vient me voir en râlant pendant le récré : "Maîtresse, J. n'arrête pas de faire sa "prioritaire" !! En fait, il voulait "autoritaire".

T.  me raconte son week-end : "dimanche, je suis allé chez L. Je sais où elle habite, sa maison...".

T (encore lui,...décidément certains devraient toucher une prime pour tous les bons mots dont ils nous régalent....), qui fait du vélo à la récré : "maîtresse, c'est pénible, mon vélo, il "grogne"... Bien sûr, il voulait dire "grince".