Chaque année, pour la rentrée des classes, j'offre à mes collègues de travail (instits, atsems et personnel d'entretien et de cantine, ce qui fait quand même 8 personnes...) un p'tit cadeau "fait maison".

Cette fois-ci, j'ai décidé de leur concocter un "kit de survie", fait avec des bricoles nécessaires pour bien démarrer l'année. Tous ces petits objets sont regroupés dans une boîte de conserve.... qu'elles vont "dégoupiller" elles-mêmes.

kit survie 004

 J'avais vu cette idée sur le blog de Ciloubidouille (qui est une mine d'idées ; si vous ne le connaissez pas, allez vite y faire un tour, vous y passerez des heures....). Je l'avais déjà fait avec mes élèves pour la fête des pères ; ils avaient rempli la boîte avec des sablés, faits "maison" ou plutôt "faits école".

Pour réaliser la boîte, il faut donc ouvrir le fond  à l'ouvre-boite, vider le contenu ( j'ai mangé beaucoup d'oreillons de pêches pour récupérer 8 boîtes !!!), introduire ce que l'on veut y mettre, puis recoller le fond au pistolet à colle. Ainsi, la personne à qui on l'offre, pense que c'est une boîte neuve. La tirette du dessus reste intacte. Si mes explications ne sont pas assez claires, consultez le tuto de Ciloubidouille ; vous comprendrez tout....

kit survie 005

Sur l'étiquette, devant, j'ai écrit "Kit la bande à Jojo". C'est le nom de la chorale de notre école. Et derrière, un petit descriptif du contenu.

kit survie 003

J'ai mis dans la boîte toutes les p'tites bricoles, faites ces derniers temps, ainsi que des chocolats dont j'ai refait l'étiquette (toujours "la bande à Jojo") et un album photos pour se souvenir de tous les bons moments passés ensemble à l'école (et en dehors...).

kit survie 001

Si vous vous posez des questions sur la 1ère photo, elle montre C., l'instit de petite section, en train "d'opérer" notre plastifieuse, qui était, une fois de plus, bloquée... Pour ce faire, elle avait revêtue une blouse blanche (piquée aux Atsems) et un masque (reste de la grippe H1N1...). Autant vous dire que nous étions toutes pliées de rire. Rassurez-vous, nous ne partons dans ce genre de délire que quand les élèves ne sont pas là.....

Bon ! J'espère que ce petit cadeau va leur plaire. Je languis de voir leur tête quand elles vont ouvrir la boîte....